Immeuble de rapport

3, rue Sellenick, Strasbourg en 1902-04 arch: LUTKE & BACKES

Cet immeuble, situé à l'angle des rues Séllenick et de Phalsbourg, a été construit en même temps que son mitoyen, pour le même client (1) et par les mêmes architectes.
Il présente un néanmoins un décor différent, qui pour notre plus grand plaisir, n'a cependant rien à rien à envier à son voisin.
Les façades, examinées individuellement, semblent donner une impression d'irrégularité . Ce n'est qu'en effectuant une lecture de l'angle vers la périphérie que l'ordonnance des travées apparaît.
L'articulation des deux façades a été réalisé de manière fort étrange: les architectes semblent avoir hésité entre la tour et l'oriel pour finalement retenir ...les deux à la fois.
C'est ainsi qu'au premier étage, la tourelle, encadrée par les consoles de l'oriel, semble disparaître dans ce dernier, d'où elle émerge au niveau du troisième étage. Les amortissements de l'oriel, en forme d'accoudoir, semblent délimiter un hypothétique balcon. Cette solution d'angle est couronnée par une mitre faisant écho à celle du Palais des Fêtes.
On ne se lassera pas d'admirer le riche décor, tantôt figuratif (tulipes des panneaux d'allège, têtes), tantôt géométrique (cannelures des consoles de l'oriel et des chambranles). La porte d'entrée, elle-même, offre cette diversité décorative.

(1) Johann Moeller, conseiller à la cour des comptes. Son épouse, Berta Wund, détenait un débit de tabac au pied de l'immeuble (ainsi que trois autres situés respectivement 4, Fossé des Tanneurs; 5, place Corbeau et 18, rue du Dôme).

De gauche à droite: 1 & 3 rue Séllénick  Façade rue de Phalsbourg  Vue générale  Façade rue Sellénick    Pignon et mitre d'angle  Oriel: vue de la partie supérieure     

Anvers - Barcelone - Bratislava - Bruxelles - Budapest - Buenos Aires - Den Haag - Helsinky - La Palmas - Milano - Nancy - Paris - Prague - Riga - Rosario - Strasbourg - Torino - Vienna

©1993-2009 Frank Derville : Art Nouveau World Wide Web & Images