Viollet le Duc, Eugène Emmanuel

(1814-1879)
Architecte français

Viollet le Duc n'est pas un architecte Art Nouveau, il été mort bien avant le début du mouvement vers 1890. Il mérite néanmoins une large place dans ce serveur parce que ses travaux influencèrent profondément beaucoup d'artistes Art Nouveau dont Guimard, Gaudi, Horta bien d'autres.
Ce n'est pas tant ses constructions mais ses théories et ses analyses qu'il exposa dans de nombreux livres qui donnèrent à son influence une telle importance.

Avant lui, dans les années 1830, le mouvement romantique s'était érigé en défenseur des bâtiments et de l'Art médiéval. Son manifeste était l'un des romans les plus connu de Victor Hugo: "Notre Dame de Paris" (1831). Dans cette lignée, Guizot créa la Commission des Monuments Historiques et Prosper Mérimée, l'écrivain mais aussi l'inspecteur général des Monuments Historiques, désigna Viollet le Duc pour réaliser les restaurations de l'abbaye de Véselay et de la Sainte Chapelle dès 1830. En 1844 VlD commença la restauration de Notre Dame ce qui l'occupera jusqu'à la fin de sa vie. Il acquit très vite une vision global de l'Art Médiéval et comme il était un bon dessinateur et un bon analyse, ses livres sont devenus de véritables monographies de l'Art Médiéval. Des oeuvres incontournables dans toute l'Europe. En restant au premier niveau de lecture, Ruskin y a pris beaucoup d'inspiration pour son mouvement néo gothique (gothic revival). Deux livres ont rendus Viollet le Duc si célèbre:

Dans ces deux livres, il se débarasse progressivement de l'idée du "néo" et de la copie pour analyser rigouresement les formes gothiques pour établir un ensemble de principes pour l'architecture de son temps. Il encouragea l'usage de materiaux modernes comme l'acier et la fonte et défini l'architecture comme une réponse à un problème structurel posé par des besoins fonctionnels. D'un côté, il conclu que l'architecture gothique était la manière la plus efficace de bâtir des églises en pierre en maximisant la hauteur et la luminosité. De l'autre, il affirme que l'acier ne doit pas être utilisé pour imiter des formes anciennes car si ces formes sont le résultat du meilleurs compromis faisable avec les matériaux d'alors (pierre et vitraux), ces formes ne sont plus efficaces avec les matériaux d'aujourd'hui. De plus, il constate que la decoration était utilisée essentiellement pour rendre visible la structure et la fonction de chaque élément. Il insiste donc pour que cette règle de lisibilité de bâtiments soit conservée.

Viollet le Duc n'a jamais appliqué ses théories lui même mais plusieurs de ses structures qu'il avait élaborées et montrées comme efficace avec les matériaux modernes furent construites par des architectes qui revendiquèrent leur appartenance au mouvement Art Nouveau. L'école du Sacré Coeur, avenue de la Frilière construite par Guimard en est un bon exemple. La structure du rez de chaussée qui ménage un préau sous le premier étage grâce à l'absence de mur porteur a été développée par Viollet le Duc dans ses "Entretients sur l'architecture".

Principales restaurations