Villa O. Schützenberger

76, allée de la Robertsau, Strasbourg en 1897-1900 arch: BERNINGER & KRAFFT Classé monument historique en 1975

Située sur une des plus prestigieuses voies de Strasbourg, cette magnifique villa a été réalisée à la demande d'Oscar Schutzenberger(1). Elle constitue l'une des premières réalisations art nouveau du tandem Berninger & Krafft.Par son toit débordant et de faible pente, ce bâtiment prend une allure de villa italienne. Les façades visibles depuis la rue sont en pierre de Savonnières et s'enrichissent d'un décor sculpté de lys, cependant que les ferronneries s'agrémentent d'arums. Les façades sur cour, certes plus modestes, ne font cependant pas l'économie d'un décor sculpté. Examinons les ouvertures au deuxième étage de l'avant-corps: celles-ci sont soutenues par des colonnes métalliques, éléments employés précédemment à Bruxelles par Horta pour l'hôtel Tassel (1895). Le porche donne accès à un vestibule superbe, baigné de lumière naturelle, représentatif du rang social de ses occupants: escalier avec rampe en stuc et marbre, murs revêtus de carrelage vert et sang-de-b-uf, plafond orné d'une frise de lys en stuc d'une qualité exceptionelle. On remarquera par ailleurs la présence de deux radiateurs-colonne de part et d'autre de la porte, éléments que l'on retrouvera (sous une forme beaucoup plus raffinée) dans la maison personnelle de V. Horta (1898-1901). Il convient encore ce siter la loge du gardien, en continuité stylistique avec la villa.

                       

(1) Louis Oscar Schutzenberger (1866-1943) est propriétaire de la brasserie du même nom, laquelle existe toujours à Schiltigheim.

Bibliographie

Anvers - Barcelone - Bratislava - Bruxelles - Budapest - Buenos Aires - Den Haag - Helsinky - La Palmas - Milano - Nancy - Paris - Prague - Riga - Rosario - Strasbourg - Torino - Vienna

©1993-2009 Frank Derville : Art Nouveau World Wide Web & Images